L’art de louper une vente … Ou comment perdre un client

Comme certainement beaucoup d’entre vous, j’ai passé mon samedi après midi à faire mon shopping de Noël.

Armé de ma petite liste de cadeaux à faire je me rends dans un salon de soins et cosmétiques en vue de l’achat d’un chèque cadeau. Le vendeur me remet une liste de prix variant entre 7 € et 600 €.  

Du fait de mon ignorance en matière de soins et cosmétiques, je demande conseil au vendeur et lui indique mon budget de 80 euros.

D’emblée il me recommande une formule deux fois plus chère que le budget que je lui avais indiqué. Pensant que je n’avais pas été clair dans ma demande, je lui indique à nouveau mon budget. Il me propose une autre formule à près de 240 € en m’indiquant que cela fera vraiment plaisir à la personne à qui je veux faire ce cadeau. Je veux bien le croire que cela fera plaisir, mais ce n’est pas ce que je demande! Je veux un chèque cadeau à 80 € pas à 240 €!

Résultat : Je suis sorti de la boutique sans faire d’achat et je l’ai rayée de mon carnet d’adresses.

Christian Delvaux — 20 décembre 2009 @ 10 h 54 min Filed under: Divers

2 Comments »

  1. On veut des noms… 😉

    Comment by Pilok — 23 février 2010 @ 20 h 56 min
  2. @Pilok : Je ne peux pas puisque c’est rayé de mon carnet d’adresses … Un indice, un quartier festif de Liège, on y boit des pots … c’est sans doute pour cela qu’ils valent de l’or 🙂

    Comment by Christian — 24 février 2010 @ 8 h 35 min

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment