Vous avez dit vins naturels? Connaissez-vous Jean-Marc Wormser et Natura Vini?

Jean-Marc Wormser est pharmacien de formation. Tout comme son épouse Géraldine, il a une passion pour le vin et la bonne cuisine. Il décide d’abandonner son officine pour vivre pleinement sa passion. Il quitte, comme il le dit, ses brumes de l’est pour s’installer dans le Languedoc. A Montpeyroux ils ouvrent un bar à vins.

Le hasard leur fait rencontrer une professeur de marketing belge, un avocat suédois autour d’une bonne bouteille de Mas Julien 2000. “Ce soir là, l’âme du vin chantait dans la bouteille” et nos quatre compères commencent à faire des plans. Vous imaginez bien que ces plans sont en rapport avec la dive bouteille.

Aujourd’hui ces projets se concrétisent et Jean-Marc se lance dans l’aventure du négoce et du conseil en vins naturels, c’est-à-dire en vins issus de vignes cultivées en agriculture biologique ou en biodynamie. A cette fin, il a créé la SARL Natura Vini.

Les vins proposés par Natura Vini sont sélectionnés par un comité de dégustation composé de quelques fins palais. Pour permettre à tous les amateurs de bons vins, d’apprécier au mieux les vins sélectionnés, Jean-Marc prodigue des conseils de dégustation comme le temps de carafage, le type de verre à utiliser, la température de service ou encore l’art de les accommoder mets et vins.

Pour obtenir des renseignements ou le catalogue des vins proposés, n’hésitez pas à contacter directement Jean-Marc (jean-marc@denaturavini.com – tél. +33 (0)6 72 89 55 89)

Christian Delvaux — 9 avril 2008 @ 8 h 31 min Filed under: Divers Tag: , , , ,

Pesticides dans le vin … Message in a bottle

 341Du 20 au 30 mars se tient en France et en Europe la 3ème Semaine Sans Pesticides.

En parcourant un peu les nouvelles relatives à cet événement j’ai trouvé sur le site Pesticides Action Network-Europe un communiqué de presse intitulé « Message in a bottle », concernant des analyses de recherche de résidus de pesticides dans une série de vins de diverses origines.

Les résultats sont assez stupéfiants!

Ils ont analysé 34 vins dits conventionnels et les 34 sont contaminés!

« Together the 34 bottles of conventional wine contained 148 pesticide residues. All 34 bottles contained at least one pesticide, while the mean number of pesticides per bottle was more than four. The highest number of residues found in a single bottle was 10. »

Les grands crus classés ne sont pas épargnés! Trois bouteilles de ceux-ci ont été passées au crible.

• Bordeaux – Pessac-Léognan Cru Classé – (2 bouteilles)

• Bordeaux – Saint Estèphe Cru Classé – (1 bouteille)

Bilan tous les trois contiennent des résidus de pesticides. « The present analysis included three world famous wines; of which the most expensive is sold for over €200 per bottle. Pesticide residues identified in these bottles are set out below… ». Comme quoi on peut acheter des saloperies dans une bouteille à 200 € !

Pour les amateurs de bon vin, de vin sain il subsiste une option. Boire du vin biologique!

« Of the six bottles of organic wine tested, five contained no detectable pesticide residues. These results provide a clear proof of principle that pesticide free wine production is possible where no synthetic pesticides are applied to grapes. One sample contained a low concentration of pyrimethanil, a possible carcinogen. The presence of pesticide residues in organic wines is a rare but well documented phenomenon. A 2004 study published by FiBL, the world’s leading research centre for organic agriculture, suggests that small organic wine producers located in areas of intensive conventional grape production may suffer occasional contamination due to the drift of pesticides from neighbouring plots affecting front-line organic vines. »

A bon entendeur salut!

Christian Delvaux — 26 mars 2008 @ 19 h 03 min Filed under: Divers Tag: , ,

8 mars – Journée internationale des femmes

Si la Journée internationale des femmes est l’occasion de se rappeler que de nombreuses discriminations et violences perdurent dans un certain nombre de pays, c’est aussi l’occasion de célébrer toutes ces femmes anonymes qui consacrent une partie plus ou moins importante de leur temps à apporter un rayon de soleil dans la vie des plus démunis. Je dédie ce post à toutes ces femmes.

Je pense aussi à toutes ces femmes qui s’engagent comme volontaires dans des missions humanitaires.

Benin - Mars 2005 J’ai le privilège d’avoir une épouse, Françoise Castermans, qui depuis cinq ans participe à des missions médicales en Afrique (Bénin, Burkina Faso, Caméroun) avec MSV (Médecins Sans Vacances). Elle s’apprête d’ailleurs pour une nouvelle mission au Bénin fin de ce mois. Je voulais lui rendre hommage en ce jour particulier.

J’ai aussi une pensée toute particulière pour notre amie, Ginette Biquet, médecin anesthésiste, qui en ce moment même est en mission au Burkina Faso et qui repartira fin du mois avec mon épouse au Bénin.

J’ai juste envie de vous dire BRAVO et MERCI.

[Photo: Bénin – 2005 – à gauche Françoise, à droite Ginette]

Christian Delvaux — 8 mars 2008 @ 12 h 39 min Filed under: Coup de coeur,Divers Tag: , , ,

Les cerfs volants de Kaboul

web_kaboul-18885178_w434_h_Je ne peux m’empêcher de faire part de ce coup de coeur pour le film « Les cerfs-volants de Kaboul » (The kite runner) que je suis allé voir cette après-midi au Churchill.

Le film est une adaptation du premier roman de Khaled Hosseini devenu un best-seller en une poignée de semaines.

Le film de Marc Forster incite à la réflexion et nous permet de mieux apprécier notre confort quand on réalise ce que certains doivent vivre sur cette planète.

Oui, il existe encore des contrées où penser librement est interdit. Oui, il existe encore des contrées où la femme n’a pas droit au chapître!

Au delà de ces considérations, l’interprétation des enfants, Amid (Zekiria Ebrahimi) et Hassan (Ahmad Khan Mahmoodzada), est fabuleuse, émouvante et  brille de naturel.

Les paysages, les images de cerfs-volants dans le ciel hivernal de Kaboul baigné de soleil sont des grands moments de poésie.

Le film prend aux tripes, bouleverse, fait monter un sentiment de révolte et de profonde injustice.

A voir absolument!

Christian Delvaux — 2 mars 2008 @ 18 h 25 min Filed under: Coup de coeur,Divers Tag: , , ,

La nouvelle Ducati 748 de Philippe Ronkart

Dans un post précédent j’indiquais  que la nouvelle Ducati de Philippe (le patron de Jusqu’au lever du jour) était prête pour un round d’essais en Espagne.

Les essais commenceront mardi prochain.

Voici la Ducati 748 dans sa nouvelle livrée.

Ducati 748

PR34, n’oublie pas de nous ramener de superbes photos 😉

Christian Delvaux — 29 février 2008 @ 17 h 02 min Filed under: Divers Tag: , , ,

Rencontre avec Philippe Ronkart, créateur de la gamme de vêtements de nuit “family cocooning” JUSQU’AU LEVER DU JOUR.

jldj-logo.gif Philippe Ronkart est l’administrateur délégué de la société JUSQU’AU LEVER DU JOUR, une PME familiale verviétoise qui crée et commercialise une gamme de vêtements de nuit “family cocooning”.

Philippe est un homme enthousiaste et il suffit de passer un moment avec lui pour qu’il vous communique ses passions et ses valeurs.

La société a été créée en 1998 avec le lancement de la marque JUSQU’AU LEVER DU JOUR et aujourd’hui elle prend réellement son envol.
Les raisons de son succès résident sans aucun dans la volonté de produire des produits qui allient qualité, originalité et confort. La devise de Philippe est d’ailleurs de développer un produit d’une qualité irréprochable au juste prix.

Les trois principes essentiels de la maison sont:

  • la qualité et le confort des matières premières (100% coton, jersey et pilou de qualité supérieure);
  • la maîtrise de la fabrication (contrôle qualité rigoureux);
  • des motifs exclusifs en adéquation avec l’évolution des tendances du marché.

2.jpgChaque année, les stylistes de la maison conçoivent de nouveaux motifs, des petits personnages ludiques et attachants pour les collections d’été et d’hiver. Ces motifs qui sont la griffe de JUSQU’AU LEVER DU JOUR, séduisent parents et enfants et assurent une certaine intemporalité à la gamme. Il n’est d’ailleurs pas rare de voir passer un pyjama de frère à sœur ou à cousin, cousine.

Si vous voulez habiller vos nuits, rendez-vous sur son site internet www.jldj.com

Mais les passions de Philippe ne se limitent pas à ses activités professionnelles. Il est passionné de sport mécanique et 2008 constitue pour lui une année qui marquera son retour à la compétition.

1994-essais-a-francorchamps.JPGLes amateurs de sport mécanique se souviennent sans doute de ce jeune disonais, incité à faire de la compétition motos vitesse pure par son ami Eddy Seel et qui un an après ses débuts en compétition devenait champion de Belgique 125 cc au guidon de sa Cagiva du Team Cagiva Belgium du regretté Didier Mombaerts.

Si le développement de ses activités professionnelles ont poussé Philippe à mettre fin à la compétition en 1998, il n’en gardait pas moins son esprit de compétiteur et son envie de pouvoir à nouveau un jour piloter un bolide à deux roues.

Plus de dix ans après son titre, il s’apprête à revivre les sensations de la piste et de la vitesse.

Sa nouvelle Ducati 748 est prête pour un round d’essais en Espagne avant la reprise de la saison de la No Budget Cup (nouvelle catégorie où il n’y a pas de limite de cylindrée).

Vous pourrez très prochainement suivre la saison de Philippe sur son site internet dédié à cette passion.

Good luck Philippe … have fun!

Christian Delvaux — 23 février 2008 @ 23 h 36 min Filed under: Business,Divers Tag: , , , , ,

Affaire de la Société Générale

societe-generale.jpgJe continue à être surpris par cette affaire de la Société Générale.

C’est certes à la justice de faire toute la lumière.

Toutefois je me demande:

  • Comment un seul trader (Jerôme Kerviel) a eu les mains libres pour réaliser de telles transactions conduisant à une perte massive de près de 5 milliards d’euros?
  • Comment une telle histoire est possible quand on sait qu’il y avait eu un antécédent au début des années 90. Nick Leeson avait poussé la banque britannique Barings au bord de la faillite en accumulant en toute discrétion des pertes colossales. Visiblement, soit la Société Générale a considéré que ce genre d’aventure n’arrive qu’aux autres et n’a pas voulu en tirer les leçons de la mésaventure de la Barings, soit il se cache quelque chose d’autre sous cette histoire.
  • Pourquoi a-t-on laissé agir le trader, si comme on a pu le lire ces derniers jours, il était surveillé depuis le mois de septembre 2007?
  • Comment une telle affaire n’engendre pas plus de conséquences pour les dirigeants de la Société Générale?

La question est à mon sens plus fondamentale. En ces temps de turbulences pour les banques (subprimes, affaire Kerviel, …) peut-on encore faire confiance au système bancaire international?

Christian Delvaux — 19 février 2008 @ 22 h 37 min Filed under: Business,Divers Tag: , ,

Weboutside fait peau neuve

Mon blog change de look.

Un grand merci à Webadev! (il est vrai que j’ai un bon piston chez eux) 

Christian Delvaux — 11 janvier 2008 @ 12 h 36 min Filed under: Divers Tag: ,

Un coup de coeur

Le somptueux concert de Natacha Kowalski (chant), Daniel Thonnard (piano) et Hugo Pasqualini (violon) a donné le coup d’envoi du Festival de Musique Classique de Durbuy. Ils ont interprété entre autres des œuvres de Villa-Lobos et Mompou. Un voyage plein de lyrisme, de poésie et d’émotions entre Brésil, Espagne et La Havane … du grand art.

Ce concert célébrait aussi l’inauguration de l’hôtel des Comtes né dans les murs de l’ancien hôtel de ville du district de Durbuy. Un cadre magnifique tenu de main de maître par José et Renée Roque da Silva.

Christian Delvaux — 18 juin 2007 @ 9 h 48 min Filed under: Divers

Petite pensée à méditer…

Un copain vient de m’envoyer cette petite phrase pour m’encourager dans mes nouvelles activités (merci Alain).

« Qui veut faire quelque chose trouve les moyens; celui qui ne veut rien faire en trouve les raisons »

Christian Delvaux — 23 mai 2007 @ 14 h 01 min Filed under: Divers