Affaire de la Société Générale

societe-generale.jpgJe continue à être surpris par cette affaire de la Société Générale.

C’est certes à la justice de faire toute la lumière.

Toutefois je me demande:

  • Comment un seul trader (Jerôme Kerviel) a eu les mains libres pour réaliser de telles transactions conduisant à une perte massive de près de 5 milliards d’euros?
  • Comment une telle histoire est possible quand on sait qu’il y avait eu un antécédent au début des années 90. Nick Leeson avait poussé la banque britannique Barings au bord de la faillite en accumulant en toute discrétion des pertes colossales. Visiblement, soit la Société Générale a considéré que ce genre d’aventure n’arrive qu’aux autres et n’a pas voulu en tirer les leçons de la mésaventure de la Barings, soit il se cache quelque chose d’autre sous cette histoire.
  • Pourquoi a-t-on laissé agir le trader, si comme on a pu le lire ces derniers jours, il était surveillé depuis le mois de septembre 2007?
  • Comment une telle affaire n’engendre pas plus de conséquences pour les dirigeants de la Société Générale?

La question est à mon sens plus fondamentale. En ces temps de turbulences pour les banques (subprimes, affaire Kerviel, …) peut-on encore faire confiance au système bancaire international?

Christian Delvaux — 19 février 2008 @ 22 h 37 min Filed under: Business,Divers Tag: , ,