Rencontre avec Philippe Ronkart, créateur de la gamme de vêtements de nuit “family cocooning” JUSQU’AU LEVER DU JOUR.

jldj-logo.gif Philippe Ronkart est l’administrateur délégué de la société JUSQU’AU LEVER DU JOUR, une PME familiale verviétoise qui crée et commercialise une gamme de vêtements de nuit “family cocooning”.

Philippe est un homme enthousiaste et il suffit de passer un moment avec lui pour qu’il vous communique ses passions et ses valeurs.

La société a été créée en 1998 avec le lancement de la marque JUSQU’AU LEVER DU JOUR et aujourd’hui elle prend réellement son envol.
Les raisons de son succès résident sans aucun dans la volonté de produire des produits qui allient qualité, originalité et confort. La devise de Philippe est d’ailleurs de développer un produit d’une qualité irréprochable au juste prix.

Les trois principes essentiels de la maison sont:

  • la qualité et le confort des matières premières (100% coton, jersey et pilou de qualité supérieure);
  • la maîtrise de la fabrication (contrôle qualité rigoureux);
  • des motifs exclusifs en adéquation avec l’évolution des tendances du marché.

2.jpgChaque année, les stylistes de la maison conçoivent de nouveaux motifs, des petits personnages ludiques et attachants pour les collections d’été et d’hiver. Ces motifs qui sont la griffe de JUSQU’AU LEVER DU JOUR, séduisent parents et enfants et assurent une certaine intemporalité à la gamme. Il n’est d’ailleurs pas rare de voir passer un pyjama de frère à sœur ou à cousin, cousine.

Si vous voulez habiller vos nuits, rendez-vous sur son site internet www.jldj.com

Mais les passions de Philippe ne se limitent pas à ses activités professionnelles. Il est passionné de sport mécanique et 2008 constitue pour lui une année qui marquera son retour à la compétition.

1994-essais-a-francorchamps.JPGLes amateurs de sport mécanique se souviennent sans doute de ce jeune disonais, incité à faire de la compétition motos vitesse pure par son ami Eddy Seel et qui un an après ses débuts en compétition devenait champion de Belgique 125 cc au guidon de sa Cagiva du Team Cagiva Belgium du regretté Didier Mombaerts.

Si le développement de ses activités professionnelles ont poussé Philippe à mettre fin à la compétition en 1998, il n’en gardait pas moins son esprit de compétiteur et son envie de pouvoir à nouveau un jour piloter un bolide à deux roues.

Plus de dix ans après son titre, il s’apprête à revivre les sensations de la piste et de la vitesse.

Sa nouvelle Ducati 748 est prête pour un round d’essais en Espagne avant la reprise de la saison de la No Budget Cup (nouvelle catégorie où il n’y a pas de limite de cylindrée).

Vous pourrez très prochainement suivre la saison de Philippe sur son site internet dédié à cette passion.

Good luck Philippe … have fun!

Christian Delvaux — 23 février 2008 @ 23 h 36 min Filed under: Business,Divers Tag: , , , , ,