Vous avez dit vins naturels? Connaissez-vous Jean-Marc Wormser et Natura Vini?

Jean-Marc Wormser est pharmacien de formation. Tout comme son épouse Géraldine, il a une passion pour le vin et la bonne cuisine. Il décide d’abandonner son officine pour vivre pleinement sa passion. Il quitte, comme il le dit, ses brumes de l’est pour s’installer dans le Languedoc. A Montpeyroux ils ouvrent un bar à vins.

Le hasard leur fait rencontrer une professeur de marketing belge, un avocat suédois autour d’une bonne bouteille de Mas Julien 2000. “Ce soir là, l’âme du vin chantait dans la bouteille” et nos quatre compères commencent à faire des plans. Vous imaginez bien que ces plans sont en rapport avec la dive bouteille.

Aujourd’hui ces projets se concrétisent et Jean-Marc se lance dans l’aventure du négoce et du conseil en vins naturels, c’est-à-dire en vins issus de vignes cultivées en agriculture biologique ou en biodynamie. A cette fin, il a créé la SARL Natura Vini.

Les vins proposés par Natura Vini sont sélectionnés par un comité de dégustation composé de quelques fins palais. Pour permettre à tous les amateurs de bons vins, d’apprécier au mieux les vins sélectionnés, Jean-Marc prodigue des conseils de dégustation comme le temps de carafage, le type de verre à utiliser, la température de service ou encore l’art de les accommoder mets et vins.

Pour obtenir des renseignements ou le catalogue des vins proposés, n’hésitez pas à contacter directement Jean-Marc (jean-marc@denaturavini.com – tél. +33 (0)6 72 89 55 89)

Christian Delvaux — 9 avril 2008 @ 8 h 31 min Filed under: Divers Tag: , , , ,

Pesticides dans le vin … Message in a bottle

 341Du 20 au 30 mars se tient en France et en Europe la 3ème Semaine Sans Pesticides.

En parcourant un peu les nouvelles relatives à cet événement j’ai trouvé sur le site Pesticides Action Network-Europe un communiqué de presse intitulé « Message in a bottle », concernant des analyses de recherche de résidus de pesticides dans une série de vins de diverses origines.

Les résultats sont assez stupéfiants!

Ils ont analysé 34 vins dits conventionnels et les 34 sont contaminés!

« Together the 34 bottles of conventional wine contained 148 pesticide residues. All 34 bottles contained at least one pesticide, while the mean number of pesticides per bottle was more than four. The highest number of residues found in a single bottle was 10. »

Les grands crus classés ne sont pas épargnés! Trois bouteilles de ceux-ci ont été passées au crible.

• Bordeaux – Pessac-Léognan Cru Classé – (2 bouteilles)

• Bordeaux – Saint Estèphe Cru Classé – (1 bouteille)

Bilan tous les trois contiennent des résidus de pesticides. « The present analysis included three world famous wines; of which the most expensive is sold for over €200 per bottle. Pesticide residues identified in these bottles are set out below… ». Comme quoi on peut acheter des saloperies dans une bouteille à 200 € !

Pour les amateurs de bon vin, de vin sain il subsiste une option. Boire du vin biologique!

« Of the six bottles of organic wine tested, five contained no detectable pesticide residues. These results provide a clear proof of principle that pesticide free wine production is possible where no synthetic pesticides are applied to grapes. One sample contained a low concentration of pyrimethanil, a possible carcinogen. The presence of pesticide residues in organic wines is a rare but well documented phenomenon. A 2004 study published by FiBL, the world’s leading research centre for organic agriculture, suggests that small organic wine producers located in areas of intensive conventional grape production may suffer occasional contamination due to the drift of pesticides from neighbouring plots affecting front-line organic vines. »

A bon entendeur salut!

Christian Delvaux — 26 mars 2008 @ 19 h 03 min Filed under: Divers Tag: , ,